COVID-19 : votre sage-femme vous en parle

Retrouvez, ici, les réponses de professionnelles sur toutes les questions que vous pouvez vous poser pendant cette crise.

Les éléments d’information que vous trouverez ci-dessous ont été élaborés par les instances de sage-femme. Ils seront mis à jour régulièrement afin de répondre à toutes vos questions.

PENDANT LA GROSSESSE

Les données actuelles, bien que peu nombreuses ne placent pas les femmes enceintes dans une population plus à risque que la population générale (1). Cependant, le Haut conseil de la santé publique a décidé d’appliquer pour les femmes enceintes au 3ème trimestre les mêmes mesures que celles mises en place pour les personnes à risques de développer une forme grave d’infection (2). Ainsi le port du masque est recommandé pour elles notamment lors de consultations ou de déplacements. En respectant cette mesure, nous souhaitons réduire au maximum la diffusion de ce virus. Il est important de noter que toute infection, toute pneumopathie peut provoquer des accouchements prématurés, des fausses couches…, et que ces éléments restent à confirmer pour le COVID-19.

Pour le moment, aucune mère infectée par le COVID-19 n’a donné naissance à un enfant infecté (1). Peu de données sont actuellement disponibles concernant la contamination des nouveau-nés, et l’évaluation de leur pronostic mais le risque néonatal reste très faible.

Durant votre 3ème trimestre, vous pouvez réaliser directement, sans passer par votre employeur ou votre médecin traitant, sur le site declare.ameli.fr une demande de mise en arrêt de travail pour une durée initiale pouvant aller jusqu’à 21 jours. (7)

Selon les préconisations actuelles et celles de la Haute Autorité de Santé (HAS), votre suivi de grossesse sera maintenu. L’organisation de vos rendez-vous sera adaptée en fonction du lieu de pratique de votre référent.e médical.e. (7).

  • Pour les consultations à distance (téléconsultation) :

A partir du moment où l’examen clinique n’est pas indispensable, vous vous verrez proposer une téléconsultation. Cet examen remplace la consultation traditionnelle et permet grâce à l’interrogatoire et l’échange de s’assurer de la bonne évolution de la grossesse.

Pour information, les téléconsultations sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale quel que soit le terme de la grossesse.

  • Pour les consultations en présentiel et les échographies :

Lors de la consultation, il vous sera demandé de vous présenter seule. Des règles d’hygiène strictes seront à observer (comme un lavage des mains à l’arrivée et au départ de la consultation) et votre référent.e de grossesse s’assurera en amont (par téléphone) de l’absence de signes de COVID+.

Si vous présentez un des symptômes le jour de votre rendez-vous, ne vous présentez pas au rendez-vous et contactez le ou la praticienne. Pour connaître les symptômes, reportez-vous à la rubrique “Comment savoir si je suis infectée ?”

*Le bilan prénatal est l’occasion d’échanger avec la future mère sur la grossesse et ses suites, incluant le contact anténatal en vue de préparer la sortie de maternité, et de l’informer au plus tôt sur la prévention de certains risques tout en abordant l’alimentation ou encore les addictions. Il est réalisé préférentiellement avant la 24e semaine d’aménorrhée.

*L’entretien prénatal précoce est un temps d’échanges et d’écoute, pendant lequel vous pouvez exprimer vos attentes, notamment par rapport à votre futur accouchement. C’est le moment de vous interroger sur vos difficultés et besoins. N’hésitez pas à évoquer vos difficultés médicales, psychologiques ou sociales. Votre sage-femme pourra vous orienter, si besoin, vers d’autres professionnels : médecin spécialiste, psychologue, assistante sociale, etc et pourra planifier avec vous les autres séances de préparation à la naissance.

Dans un contexte de crise sanitaire comme celui-ci, la Haute Autorité de Santé a jugé indispensable de maintenir le bilan prénatal, l’entretien prénatal précoce et les autres séances de préparations à la naissance et à la parentalité. Ces entretiens seront proposés en téléconsultation par votre sage-femme libérale. (7)

Par ailleurs, même si vous ne souhaitez pas faire de préparation à la naissance, il est important de contacter une sage-femme libérale afin de préparer le suivi médical pour vous et votre bébé à la sortie de la maternité. Elle pourra également vous donner des conseils et de plus amples informations sur l’organisation du retour à la maison.

Je continue à pratiquer une activité physique :

  • une activité physique cardiorespiratoire : au moins 30 minutes par jour d’intensité modérée (je suis essoufflée mais je peux tenir une conversation), 5 fois par semaine
  • une activité physique de renforcement musculaire : 2 à 3 fois par semaine
  • des exercices d’assouplissement : 2-3 fois par semaine et encore mieux de manière quotidienne

Je mange deux fois mieux !) avec une alimentation équilibrée. Je peux consulter le guide nutrition pendant et après la grossesse pour me guider (https://www.mangerbouger.fr/pro/IMG/pdf/guide_nutrition_grossesse.pdf).

Je peux consulter le site “Agir pour bébé” pour me documenter sur de nombreux sujets (conseils pratiques sur des sujets qui nous préoccupent : substances chimiques, accidents domestiques, virus, mais aussi bien-être, alimentation, relation avec bébé). www.agir-pour-bebe.fr

En fonction de la région et du contexte épidémique, les consignes locales peuvent évoluer rapidement et sont à observer.

La présence d’un.e accompagnant.e est possible, sous certaines conditions, lors de l’accouchement (7).

Il se peut qu’aucune visite ne soit autorisée pendant votre séjour.

Nous vous invitons à vous mettre en lien avec votre référent.e médical.e, votre sage-femme, qui saura vous informer des dernières dispositions en vigueur.

APRÈS LA GROSSESSE

Aujourd’hui les données dont nous disposons sont rassurantes (5).

Cependant, étant donné le peu de données dont nous disposons, le principe de précaution s’applique. Nous vous recommandons d’observer les règles d’hygiènes strictes décrites dans le paragraphe “Quelques précautions à suivre, si je suis suspecte Covid, pour éviter de transmettre le virus à votre bébé”.

Si vous vous posez des questions sur les symptômes, reportez-vous à la rubrique “comment savoir si je suis infectée ?”

ATTENTION : la communauté scientifique suppose que les jeunes enfants peuvent participer à la diffusion de la maladie même en l’absence de symptômes (5).

Selon votre lieu d’accouchement il se peut que l’on vous propose une sortie précoce, c’est-à-dire avant 72h pour un accouchement voie basse ou avant 96h pour un accouchement par césarienne. Dès le lendemain de votre sortie, votre sage-femme libérale assurera le relais médical pour votre suivi et celui de votre enfant, au cabinet ou à votre domicile. En cas de visite à domicile, la sage-femme vous informera des modalités pratiques et mesures d’hygiène nécessaires avant sa venue.

La suite du suivi peut se faire par téléconsultation en fonction de votre situation. Pensez à l’informer dès que possible afin d’organiser les modalités pratiques du suivi.

Si vous n’avez pas rencontré de sage-femme libérale pendant votre grossesse, vous pouvez en contacter une près de chez vous, en l’appelant pendant votre séjour à la maternité. Toutefois, nous vous rappelons qu’il serait préférable de la contacter avant l’accouchement.

Concernant les consultations pédiatriques de votre enfant par un pédiatre ou un médecin généraliste ayant l’expérience des pathologies du nouveau-né, les suivantes doivent être maintenues :

  • dans les 15 premiers jours, de préférence entre J6 et J10 ;
  • la consultation à 1 mois de vie ;
  • la vaccination prévue à 2 mois ne doit pas être reportée.

En fonction des territoires, la PMI (Protection Maternelle et Infantile) peut continuer à assurer ses missions de suivi de prévention, notamment les pesées hebdomadaires. Contactez-la directement pour voir les modalités pratiques.

Dans tous les cas, pour éviter la diffusion du virus et maintenir des règles d’hygiènes strictes, un.e seul.e accompagnant.e avec le nouveau-né sera accepté.e lors de ces consultations.

Si vous ou un des membres de votre famille présentez un des symptômes le jour de votre rendez-vous, contactez le ou la praticienne avant de vous rendre à ce rendez-vous.

L’allaitement maternel reste la meilleure alimentation pour votre enfant. Elle est recommandée pour la santé de votre bébé et la vôtre.

Toutes les études menées jusqu’à ce jour montrent que, chez les mères infectées au COVID-19, le génome viral n’a pas été retrouvé dans le lait maternel (1).

Pour le moment, aucune donnée ne contre indique l’allaitement maternel. Si vous présentez des symptômes, reportez-vous au paragraphe “quelles précautions à suivre pour transmettre le virus à votre bébé ?”

Le suivi de l’allaitement pourra être réalisé par votre sage-femme.

Les mêmes consignes que pour la population générale sont à respecter (3), notamment :

Se laver les mains avec du savon (à privilégier) ou se frictionner avec une solution hydro alcoolique fréquemment dans la journée et surtout avant et après vous être occupé de votre bébé (pour lui faire des câlins, le nourrir, faire les soins d’hygiènes quotidien, le porter).

Ne pas mettre à votre bouche des objets qui vont aller dans la bouche de votre enfant : tétine, cuillères…

Privilégier la distanciation sociale et évitez tout contact avec d’autres personnes que celles vivant au sein de votre foyer.

Des précautions supplémentaires, dites “mesures barrières”, sont spécifiques aux personnes à risques de développer une forme grave d’infection.

Les mesures «barrières» sont (6) :

  • je reste confiné.e chez moi
  • je respecte strictement la consigne de distanciation
  • je respecte les gestes simples pour me protéger et protéger mon entourage
  • je ne sors que pour l’approvisionnement alimentaire si personne d’autre ne peut le faire pour moi
  • si je travaille encore, je privilégie si possible le télétravail
  • je ne sors travailler que si j’ai une autorisation

L’incubation pour le Covid-19 est de 2 à 14 jours et se manifeste principalement par l’apparition d’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Fièvre modérée (38°), toux, syndrome pseudo-grippal (1), perte de l’odorat (4),

Si vous développez ces symptômes :

  • Contactez votre médecin généraliste, en cas d’indisponibilité contactez votre référent.e médical pour le suivi de votre grossesse (sage-femme ou gynécologue/obstétricien.ne)
  • Privilégiez le contact par téléphone ou par téléconsultation, ne vous rendez pas aux urgences (en dehors des cas graves, par exemple difficultés à respirer où vous devez contacter immédiatement le 15).
  • Le ou la praticienne évaluera votre situation et vous donnera les consignes et les informations nécessaires à votre prise en charge (rester à domicile ou venir au cabinet ou contacter le 15).

Si ces symptômes se déclarent chez une personne qui partage votre habitation, la personne suspectée doit :

  • Contacter son médecin généraliste
  • Se laver les mains très régulièrement
  • Porter un masque dès que possible en votre présence
  • Ne pas toucher d’objet commun
  • Laver quotidiennement les surfaces fréquemment touchées (poignées de porte)
  • Dans la mesure du possible, rester dans un espace dédié en évitant les contacts avec vous, avoir une salle de bain et des toilettes séparés des vôtres ou nettoyer à l’eau javellisée après chaque utilisation.

Quelques précautions à suivre si je suis suspecte ou atteinte du Covid pour éviter de transmettre le virus à votre bébé :

  • En cas d’allaitement direct au sein :

– portez un masque chirurgical en permanence et changez-en toutes les 3h (ou avant si souillé ou touché)
– lavez-vous les mains (eau savonneuse) ou friction avec une solution hydroalcoolique très régulièrement
– lavez-vous les seins au savon doux non odorant au moins 1 fois par jour

  • En cas de recueil de lait :

– décontaminez le tire lait à chaque utilisation
– avant le recueil : lavez-vous les mains et les seins au savon doux
– pendant le recueil : veillez à ne pas toucher l’intérieur du biberon
– après le recueil : désinfectez complètement l’extérieur du biberon (bien fermé)

  • Une personne non symptomatique peut également prendre votre relai pour donner le biberon.
  • Pour la nuit : si votre bébé dort dans votre chambre mettre le berceau à plus de 2 mètres de votre lit (9).

ATTENTION: Ne jamais mettre un masque à votre bébé, même s’il présente des symptômes !

Il est recommandé de surveiller votre température deux fois par jour et, si des symptômes apparaissent, de contacter votre médecin (ou le 15 en cas de symptômes graves).

EN SAVOIR PLUS

Vous pouvez contacter à tout moment votre sage-femme libérale ou tout autre référent.e médical.e afin de poser vos questions et d’échanger sur vos craintes.

Par ailleurs face à la situation actuelle, le Collectif InterAssociatif autour de la NaissancE (CIANE) a décidé de mettre en place une organisation d’écoute téléphonique bénévole et gratuite au service des femmes qui s’inquiètent des conditions de suivi de grossesse, d’accouchement et de retour à la maison dans ce contexte. Vous pouvez vous rendre sur leur site afin de trouver le numéro de téléphone correspondant à votre situation et région géographique (8).

Vous pouvez contacter le numéro d’information COVID : 0800 130 000 (appel gratuit, 7j/7, 24h/24)

Si vous le souhaitez et pour les personnes sourdes et malentendantes, une FAQ en ligne est disponible sur le site du Gouvernement :
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Rendez vous sur le site de l’Organisation Mondiales de la Santé (OMS):

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

1.Y. Sellier et coll. “Guidelines du CNSF pour la pratique des Sages-Femmes par rapport au risque Covid-19” ; Mars 2020

2.Haut conseil de la santé publique. “Avis relatif  à la prévention et à la PEC du COVID-19 chez les patients à risques de formes sévères.”

3.Ministère de la santé et de la solidarité. “ Coronavirus Covid-19”. Site internet: https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

4.Direction générale de la santé. “Informations sur des formes cliniques atypiques de Covid-19”. Site internet: https://dgs-urgent.sante.gouv.fr/dgsurgent/inter/detailsMessageBuilder.do?id=30700&cmd=visualiserMessage

5.Société française nationale de néonatologie. “Recommandations de la SFN concernant les nouveaux-nés dans le contexte de l’épidémie à Covid-19”. Mars 2020

6.https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_quel_comportement_adopter.pdf

7.https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/200331_-_communique_de_presse_-_accompagnement_a_l_accouchement.pdf

8.https://ciane.net/2020/03/mise-en-place-dune-ecoute-telephonique-benevole-et-gratuite/

9.Recommandations de la Société Francaise de Néonatologie et de la société Francaise de pédiatrie https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_bc9913a3008a4cf7bd90f0e74832eb18.pdf